Les absents ont-ils toujours tort?


Alors quand on est maman seule (ou papa seul), c’est souvent (toujours) que le père (ou la mère) est absent(e). Jusque là, vous me suivez? Bon, on va partir de la situation où c’est le père qui manque, (ben, parce que ça m’arrange, et puis c’est moi qui écris, alors c’est comme ça). Mais ça marche dans l’autre sens, bien sur. Et l’enfant, les enfants, eux, ne sont pas concernés par les disputes, les rancœurs, les coups de pute… et autres différends divers qui ont abouti à cette regrettable (ou pas) situation.
Alors qu’en dire de cet absent? Telle est la question. Et aussi quand dire? Nuance. (Vous avez vu, je m’essaie à un peu plus de subtilité, ça vous plait?)
On a souvent peur de remuer le couteau dans la plaie, de raviver le chagrin avec des mots, alors c’est le silence, le silence absolu. L’autre disparaît (une fois de plus) dans un abîme sans fond et l’enfant le perd deux fois, une fois en vrai, et une fois en mot.
Lire la suite

Publicités

2 réflexions sur “Les absents ont-ils toujours tort?

  1. Pingback: Les photos sont-elles mensongères? | Maman seule à Paris

  2. Pingback: Les photos sont-elles mensongères?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s